Histoire du Japon

N'oubliez pas de partager, ça aide le blog à avancer !

Illustration d’un rouleau du XIIème siècle représentant une scène du chapitre « Le lierre » (Yadorigi, 宿木) du Dit du Genji (Genji monogatari, 源氏物語). Ce livre, le premier roman au monde, a été écrit au XIème siècle, probablement avant 1020, par Murasaki Shikibu (紫式部)

Cette page va regrouper l’ensemble des documentaires disponibles traitant de l’histoire du Japon, et ce depuis la période Jomon (environ 14 000 avant notre ère) jusqu’à l’époque contemporaine. Selon les classifications usuelles, notamment celles de la Cambridge History of Japan, l’histoire du Japon est constituée des périodes suivantes : Jomon (environ 14 000 – environ 300 avant notre ère), Yayoi (environ 300 avant notre ère – 250 de notre ère), Kofun (environ 250 – 538), Asuka (538 – 710), de Nara (710 – 794), Heian (794 – 1185), Kamakura (1185 – 1336), Ashikaga (1336 – 1568), Azuchi-Momoyama (1568 – 1603) [1], Tokugawa (1603 – 1868) et enfin les périodes impériale (1868 – 1945) et post-impériale (1945 à nos jours)[2].


Histoire chronologique

Période Jomon (environ 14 000 – environ 300 avant notre ère) :


Période Yayoi (environ 300 avant notre ère – environ 250 de notre ère) :


Période Kofun (environ 250 – 538) :


Période Asuka (538 – 710) :


Période de Nara (710 – 794) :


Période Heian (794 – 1185) :


Période Kamakura (1185 – 1336) :


Période Ashikaga (1336 – 1568) :


Période du Sengoku jidai (1477-1603) :

Les samouraïs (2013)


Les guerriers ninja (2011)


Japon, mémoires d’un empire secret (1-3) – La voie du samourai (2003)


Période Azuchi-Momoyama (1568 – 1603) :


Période Togukawa (1603-1868) :

Japon, mémoires d’un empire secret (2-3) – La volonté du Shogun (2003)

Japon, mémoires d’un empire secret (3-3) – L’ouverture progressive (2003)


Epoque impériale (1868-1945) :

Seisen, la croisade du Japon impérial (1-2) (2011)

Seisen, la croisade du Japon impérial (2-2) (2011)


Kizu, les fantômes de l’unité 731 (2004)


Nous étions kamikazes (2007)


Période post-impériale (1945 à nos jours) :

Japon, les années rouges (2002)


Nankin. La mémoire et l’oubli (2006)


Biographies

Général Ishiwara, l’homme qui déclencha la guerre (2012)


[1] L’époque dite de la guerre civile, Sengoku Jidai (戦国時代), se prolongeant entre, les périodes Ashikaga et Azuchi-Momoyama, et devant l’importance de cette dernière, une section spéciale lui sera consacrée

[2] La césure n’est pas marquée par la disparition ou non de la figure impériale, ce dernier existant toujours aujourd’hui (2016), mais plutôt sur l’effectivité de son pouvoir. De fait, de nos jours, le Japon n’est plus un empire mais un Etat, l’empereur n’ayant qu’une fonction de représentation.

N'oubliez pas de partager, ça aide le blog à avancer !